Lexique Assurances Voyages Expatrié

 

Expatrié

 

Statut par défaut lorsque vous cessez de dépendre du régime français de protection sociale (sécurité sociale, chômage, retraites complémentaires) et relevez obligatoirement du régime local du pays où vous exercez votre activité salariale.

 Vous êtes expatrié si vous êtes dans une des situations suivantes :

  • Vous êtes recruté directement par une entreprise étrangère pour travailler à l’étranger ;

  • Votre employeur vous envoie travailler à l’étranger pour une durée limitée mais n’a pas choisi le régime de détachement ;

  • Vous étiez détaché mais la durée maximale de votre détachement est atteinte ;

  • Vous partez vivre à l’étranger.

Si vous êtes expatrié, vous relevez, en principe, du régime de sécurité sociale du pays où vous travaillez et vous devez cotiser à ce régime.

Vous pouvez choisir de continuer à bénéficier du régime de l’Assurance Maladie française en adhérant à la C.F.E. Vous évitez ainsi les délais de carence ou les trimestres perdus pour votre retraite.

L’adhésion à la C.F.E. ne vous dispense pas toujours de régler des cotisations dans votre pays d’expatriation. Si la cotisation au régime obligatoire de sécurité sociale de votre pays d’expatriation est obligatoire. Vous serez alors soumis à une double cotisation.

 

 

 Impatrié

 

Salarié étranger venu travailler dans un pays autre que le sien.

 

 

CFE : Caisse des Français à l’Etranger

 

La Caisse des Français de l’Étranger permet aux Français de l’étranger de continuer de bénéficier de la même Sécurité sociale qu’en France. La CFE est une caisse privée proposant un système de couverture sociale réservé aux Français expatriés, partout dans le monde.

 

 

PVT : Programme Vacances Travail

 

Le Programme Vacances Travail (ou Work Holiday Visa), s’inscrit dans le cadre d’accords bilatéraux de mobilité des jeunes, signés entre la France et cinq pays. Ce programme s’adressant à de jeunes français âgés de 17 à 35 ans (selon les destinations), résidant en France, permet de découvrir une nouvelle culture, « booster » ses compétences ou tout simplement voyager en ayant, la possibilité de travailler pour subvenir à ses besoins. La France a signé des accords dans ce sens avec l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud et Singapour.

Plus d’infos sur www.pvtistes.net

 

 

Responsabilité Civile

 

La responsabilité civile correspond à l’obligation de réparer les dommages causés à autrui. Ce dommage peut être matériel ou corporel.  

Avoir une assurance en responsabilité civile permet qu’une compagnie d’assurance se substitue au responsable des dommages, pour indemniser la ou les victimes.

L’assurance en responsabilité civile est d’autant plus importante à l’étranger car les montants d’indemnisation dans certains pays peuvent se chiffer en millions d’euros.

 

 

Visa Schengen

 

Le visa Schengen est obligatoire pour les ressortissants étrangers qui souhaitent entrer sur le territoire français, ou tout autre pays de l’Espace Schengen.

Le visa Schengen ne permet pas de séjourner en France (ou tout autre pays de l’Espace Schengen), il permet simplement d’y entrer. Une fois sur le sol français, un ressortissant étranger qui souhaite rester plus de trois mois doit obtenir un titre de séjour.

 D’autre part il est obligatoire d’avoir une assurance santé pour le visa Schengen durant toute la durée de son séjour.

Le visa de court séjour est un visa valable pour l’ensemble de l’Espace Schengen : il est ainsi couramment appelé « visa Schengen ». Il est délivré pour des séjours d’une durée maximale de 90 jours par semestre.

Les justificatifs pour l’obtention du visa :

  • Passeport dont la durée de validité est supérieure de 3 mois à la date d’expiration du visa sollicité,

  • Photos aux normes

  • Frais de dossier de 60€

  • Motif du séjour dans l’ Espace Schengen,

  • Moyens de subsistance pendant le séjour et aux conditions d’hébergement,

  • Assurance voyage et rapatriement valable dans tous les pays de l’Espace Schengen,

  • Garanties de rapatriement dans le pays de résidence (billet retour ou les moyens personnels suffisants pour l’acquérir),

  • Liste des pays concernés (susceptible de changer) :

Afghanistan
Afrique du Sud
Albanie
Algérie
Angola
Antigua et Barbuda
Arabie Saoudite
Arménie
Azerbaïdjan
Bahamas
Bahreïn
Bangladesh
Barbade
Belarus
Belize
Bénin
Birmanie / Myanmar
Boutan
Bosnie et Herzégovine
Botswana
Burkina
Burundi
Cambodge
Cameroun
Cap Vert
Chine
Colombie
Comores
Congo
Corée du Nord
Côte d’Ivoire
Cuba
Djibouti
Dominique
Egypte
Emirats Arabes Unis    
Equateur
Erythrée
Ethiopie
Fidji
Gabon
Gambie
Géorgie
Ghana
Grenade
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equatoriale
Guyana
Haïti
Inde
Indonésie
Irak
Iran
Jamaïque
Jordanie
Kazakhstan
Kenya
Kirghizstan
Kiribati
Koweït
Laos
Lesotho
Liban
Libéria
Lybie
Macédoine
Madagascar
Malawi
Maldives
Mali
Mariannes du Nord
Maroc
Marshall (îles)
Maurice
Mauritanie
Micronésie
Moldova
Mongolie
Monténégro
Mozambique
Namibie
Nauru
Népal
Niger
Nigéria
Oman
Ouganda
Ouzbékistan
Pakistan
Palau
Papouasie – Nouvelle Guinée
Pérou
Philippines
Qatar
République Centrafricaine
République Démocratique du Congo
République Dominicaine
Russie
Rwanda
Saint Christophe et Nevis
Sainte-lucie    
Saint Vincent et les Grenadines
Salomon (îles)
Samoa
São Tomé e Príncipe
Sénégal
Serbie
Seychelles
Sierra leone
Somalie
Soudan
Sri lanka
Surinam
Swaziland
Syrie
Tadjikistan
Taïwan
Tanzanie
Tchad
Thaïlande
Timor Est
Togo
Tonga
Trinidad et Tobago
Tunisie
Turkménistan
Turquie
Tuvalu
Ukraine
Vanuatu
Viêt Nam
Yémen
Zambie
Zimbabwe